Que ressentez-vous si on vous parle de surpopulation?

20160116_121842Bonne année 2016 … Ah ah ah ah ah … l’année du singe … j’en pleure de rire. Le soleil s’est évaporé … n’est ce pas merveilleux de se sentir piégé. Franchement … se souhaiter quoi? Mieux que 2015! Facile.

L’important, c’est d’accueillir ce qui viendra, et d’être dans l’action juste.

 

 

Que ressentez-vous si on vous parle de surpopulation?

Voici ce qu’écrit « pirate » Capitaine Paul Watson :

« Il n’y a pas assez de ressources sur cette planète pour nourrir une population qui croît et consomme comme nous le faisons. »

« Sweet » Jane Goodall (née le 03 avril 1934) dit la même chose en citant le Mahatma Gandhi :

« This planet can provide for human need but not for human greed »

S’il y a bien trop de criminels avides sur cette terre, une multitude de femmes et d’hommes sont dans l’action et comme le colibri de la métaphore, font leur part.

jane-goodall1

https://www.youtube.com/watch?v=99gJKzINNow

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

Et le colibri lui répondit :« Je le sais, mais je fais ma part. »

Le livre de Lamya Essemlali « Capitaine Paul Watson. Entretien avec un pirate » est un constat de plus sur les crimes de ceux qui nous dirigent et sur le mien quand je les regarde faire. Ce n’est plus le temps des statistiques, des études ou des enquêtes, ni des discours ou des propositions de lois. C’est le temps de l’action et c’est pourquoi j’ai beaucoup d’admiration pour Paul Watson et Jane Goodall. Le monde que nous connaissons agonisse, laissez le mourir. N’essayez surtout pas de le soigner ou de le changer. Assoyez-vous, fermez les yeux quelques secondes, et … écoutez ce qui vient du plus profond de votre cœur, de cette partie qui est vraiment vous. Ensuite, osez les actions justes. Osez être le vrai vous.

20160116_121141

Il y a un peu de ce que je suis, et de ce que je voudrais être dans les propos de Paul Watson. Voici quelques mots à la fin du livre de Lamya qui est présidente de l’association Sea Shepherd France depuis 2008  :

Vivre sa vie en suivant son cœur.
Accorder plus de valeur à la liberté qu’à la sécurité financière.
La vie est faite pour être vécue, pas pour l’expectative de sa fin.
Mon expérience est que le vrai chemin du bonheur est le détachement des désirs matériels et la focalisation sur les désirs du cœur et la curiosité de l’esprit.
Il ne s’agit pas de ce qu’on possède mais de ce que l’on ressent, ce qu’on expérimente et ce qu’on fait pour rendre le monde meilleur – quel que soit le domaine dans lequel on a choisi de participer.

Jane_Goodall_Inspirational_Quote_Environment

En écrivant, j’écoutais :
H F Thiéfaine Soleil cherche futur Live
Lou Reed – Sweet Jane from Rock n Roll Animal
Manu Chao – « Politik Kills » feat. Tiken Jah Fakoly & Amazigh Kateb
Zucchero & Jeff Beck, Elisa, Fiorella Mannoia – Madre Dolcissima

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *