L’imagination pour créer notre vie

20150622_175454Trois livres pour reprendre le blog en toute tranquillité. Lu, entre deux coups de soleil, au bord du Lac Meech dans le parc de la Gatineau. C’est, des trois, les fables paniques d’Alexandro qui m’ont fait le plus d’effet.

 

Dans Chemin de vie de Karlfried Graf Durckheim, quelques jolies phrases. Je passe rapidement sur l’explication du triple caractère de l’être essentiel ou des Saintes Trinités. J’ai vraiment pas envie de me faire suer avec des trucs aussi compliqués. Une seule chose sur l’érotisme… dommage.

20150622_174704

« Refuser l’érotisme et la sexualité est un refus de la Grande Vie dans son aspect de plénitude et dans son élan vers l’unité. Il est curieux que le désir sexuel qui a sa source dans la Vie elle-même doive être pour ainsi dire refoulé au profit de valeurs humaines dites spirituelles. »

« La vraie humilité ne consiste pas uniquement à ne pas vouloir paraître plus que ce que l’on est. C’est aussi accepter d’être plus que ce que l’on ne paraît. »

« Dés que vous pouvez dire « cela me touche » il y a une réalité profonde qui s’exprime »

Bref, c’est « joli » mais ça manque un peu de provocation.

Un texte sur l’imagination par le Péruvien Mario Vargas Losa dans Comment j’ai vaincu ma peur de l’avion.

Aracataca est un univers.

20150622_154649

L’histoire d’un petit village que l’on pourrait croire perdu, noyé de chaleur et oublié de Dieu et des hommes. Un village où vous pourriez penser qu’il ne s’y passe rien. Des habitants qui préfèrent la sieste ou boire une bière bien fraîche en écoutant de la salsa. Ben non! Tout le monde, jeunes ou vieux, femmes ou hommes est très affairé.

« Qu’est-ce qu’ils font? Eh bien, rêver, divaguer, inventer. La plus illustre, la plus vieille des occupations humaines : imaginer, à partir de ce monde, un autre plus original, plus beau, plus parfait et, par un élan des sens et de l’esprit, s’y transporter pour mieux vivre….. Rien n’est impossible dans notre univers, où tout peut arriver. Le soleil se lever la nuit et la lune le jour, la gravitation briser sa loi pour que les gens puissent se balader dans les nuages, si ça leur chante…. Pour connaître la véritable Aracataca, fermez les yeux et laissez caracoler votre imagination »

Une bonne occasion pour relire les livres du plus illustre des habitants d’Aracataca : Mr Gabriel Garcia Marquez.

Dans Les araignées sans mémoire d’Alexandro Jodorowsky vous allez trouver toute la folie, tout le cynisme d’une société absurde. Et ça commence par :

Le dévoreur

Un crocodile géant qui s’était emparé du pouvoir des marais y semait la terreur. Un cacatoès et un perroquet commentaient : « Quel monstre horrible! » « Il a dévoré notre vieil ami le porc! » « Il a englouti notre cousine l’autruche! » « Monsieur le Cerf a disparu dans sa gueule! » « C’est un criminel! »… À la nuit tombée, alors que le saurien dormait sur la berge, panse enflée et ronde, un castor surprit le cacatoès et le perroquet occupés à picorer dans la mandibules de l’assassin. Il leur demande: Que faites-vous ici? » Et le couple, cyniquement, répondit : »Nous dégustons les petits morceaux de viande qui sont restés entre ses dents! »

L’unité ce n’est pas la somme des contraires mais l’exclusion des contraires

20150622_144729

Et ça continue avec :

La fourmi qui était une poule mouillée

Une petite fourmi sort chercher de la nourriture en compagnie de sa mère. Elles sont dans un désert aride et hostile. À un kilomètre de là, la petite fourmi aperçoit un arbre. Elle dit, angoissée :  « C’est très loin! Je ne pourrai jamais y arriver! Je mourrai de faim! » La mère lui répond : « Tu te trompes : ne désire pas arriver à l’arbre… Commence simplement par marcher! Ne te propose pas d’arriver. Propose-toi seulement d’avancer. Comme ça tu arriveras où tu voudras! »

Le bonheur c’est d’être chaque jour moins angoissé que le jour précédent.

20150622_134200

Et pour finir avec une citation de Ribemont-Dessaignes (La saison des bains de ciel)

« En vérité les joues du Diable ne sont que les fesses de Dieu »

20150622_120438

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *