Attention Virus (première partie)

Attention Virus (première partie)

DSC00896

Le voyage, c’est comme un virus. Tu l’attrapes sans trop savoir à quel moment ni dans quel endroit il était tapi. Je pense que le mien m’a sauté dessus quand j’allais me cacher dans la bibliothèque, mal isolée, sous le grenier de la maison de ma grand-mère. Le virus du voyage c’est tout petit, ça se promène sur une poussière microscopique éclairée quand elle passe devant un rayon de lumière, sur la molécule odorante d’une reliure en vieux cuir ou l’odeur de l’encre qui s’échappe quand j’ouvre un livre au hasard et que je plonge le nez entre ses pages en fermant les yeux. Vous ne trouvez pas qu’il y a quelque chose d’érotique à écarter les pages d’un livre? …

Il y avait dans le labyrinthe de cette première bibliothèque des albums de timbres. Des noms de pays bizarre comme Dahomey, CCCP ou celui de Magyar Posta. Les timbres de ce dernier étaient plutôt moche, mais le nom sonnait comme une légende de royaume imaginaire ou disparu. Plus tard, vers l’âge de 15 ans, je suis parti en voiture de Grenoble jusque dans l’est Algérien en passant par l’Espagne et le Maroc, avec mon oncle Marc et mon cousin Marco. En débarquant sur le sol d’Afrique du nord, ce virus s’est réveillé. En regardant une comète traverser la nuit au dessus de la vieille ville de Fez, ou la ligne d’horizon du Sahara du haut des toits ronds et blancs d’El Oued, mon corps a compris qu’il ne partirai plus jamais.

Quels sont les symptômes de ce virus? C’est ce que je vais partager avec vous, la semaine prochaine sur le blog de livre-et-liberte.

En attendant voici quelques photos d’un séjour en Gaspésie, du 13 au 30 septembre 2014 avec Christine et Gaspar.

La Gaspésie, mer et montagne.

On laisse un peu la lecture pour découvrir la nature. La Gaspésie est une région de l’est du Québec, collé au Nouveau Brunswick. C’est une péninsule bordée par le fleuve et le golf du Saint Laurent. Autrefois une région de pêcheurs (pêche à la morue dans la région de Percé), de trafic maritime (Empress of Ireland qui a fait naufrage en 1914 en face de Rimouski) et de nature. Aujourd’hui c’est une région très touristique. Les parcs de Gaspésie sont parfait pour observer l’orignal et les caribous du Mont Jacques Cartier. Les cerfs de Virginie et les phoques communs dans le Parc du Bic, les fous de Bassan et les phoques gris sur l’île Bonaventure dans le Parc de Percé, et le Parc du Forillon , face à la mer où nagent baleines à bosse, petit rorqual et autres cétacés.

20140914_163830 - Copie

Parc du Bic. Tour du cap à l’Orignal, Observation des phoques commun

20140929_152616 - Copie

reduit

Chic Choc , Ascension du Xalibu dans le vent

20140919_120936 - Copie

et du Jacques Cartier dans la neige

20140920_152010 - Copie

20140921_155648 - Copie

Parc du Forillon

20140924_103551 - Copie

Parc du rocher Percé

20140923_125901 - Copie

et de l’île Bonaventure20140927_181156 - Copie

Une réflexion au sujet de « Attention Virus (première partie) »

  1. Jouve

    J’aime ce que tu as écrit dans le 1er paragraphe  » le voyage, c’est comme un virus »
    Et Oui, Merci Babou ! Ce voyage de nature était magnifique et ressourçant ….
    Le voyage continu avec Toi…. I hope ! Yo espero que si !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *