Transformez votre relation avec les autres

20141021_151901Vous voulez vraiment plus de confiance en vous, du mieux être et vous rapprocher de l’harmonie?
Vous aimeriez une façon de faire pour transformer vos relations et votre communication avec les autres en coopérant avec eux?
150 pages qui vont changer votre vie au moment ou vous allez… 

utiliser les conseils de Fletcher Peacock.

Un livre très connu qui a 5 qualités:
1- Simplicité
2- Orienté directement solutions
3- Vous offre 3 règles élémentaires
4- Vous permet de créez votre vie
5- Donne quelque principes de Milton Érickson

Chapitre 1
Je n’ai pas la vérité.
Bon ça commence bien. Il se tire une balle dans le pied en faisant ça, ce Monsieur Peacock. Ce que veux dire l’auteur, c’est que si nous avons la vérité, nous allons devoir travailler fort pour convaincre ou imposer notre point de vue. Et comme je suis un grand méditatif ou un grand fainéant si vous préférez, cette phrase m’arrange parfaitement bien. Je n’ai pas envie de travailler fort. Et si je suis avec une autre personne, je dois reconnaître qu’il y a là 2 vérités différentes. Nous sommes 4 dans ma famille et je vous assure qu’il y a 4 vérités différentes, même avec 75% de gémeaux.
En faisant moins, beaucoup moins, on peu accomplir bien d’avantage.
J’aime ça pour la même raison que citée plus haut.
Vous savez déjà beaucoup plus que ce que vous pensez savoir .
Donc suivez toujours votre intuition.

Chapitre 2
Peu importe le passé, il est possible d’aller directement dans l’avenir.
Dans la communication orientée solutions comme dans le coaching PNL, ou l’hypnose humaniste pratiqués aujourd’hui, on envoie le patient dans l’avenir, là où il n’y a pas de problème, que des solutions.

Chapitre 3
Le meilleur leader sera la personne qui sait poser les meilleurs questions.
En nous posant les bonnes questions nous pouvons augmenter la qualité de notre vie. Nous sommes tous des hypnotiseurs et quand nous parlons trop des problèmes ou que nous croyons qu’il faille les comprendre, nous les renforçons. C’est de l’hypnose négative.
La question miracle.
C’est vraiment puissant, une question un peu bizarre ou farfelu. La voici :
« Supposons que cette nuit pendant ton sommeil, la fée des étoiles vient avec sa baguette magique. Elle l’agite et tous tes problèmes disparaissent. Quand tu te lèveras le matin et dans les jours et les semaines qui suivront, comment vas tu savoir qu’un miracle est survenu? Qu’est-ce que tu as voir? Entendre? Sentir? Faire? Qu’est-ce qui va te démontrer que le problème a été remplacé par une solution? »
Et vous pouvez rajouter :
« Et quoi encore? » Pour aller encore plus dans le détail.

Une idée intéressante. Nous avons envoyés dans l’avenir des croyances négatives, avec la question miracle nous pouvons y transporter des souvenirs ou des croyances positives et qui fonctionnent mieux.
La souffrance est optionnelle.
La souffrance diminue si on résiste moins aux événements… ou au gens.

Chapitre 4
Pour installer des changements, il est important de ralentir, de se mettre en état ressource. Car pour prendre soin de l’autre je dois d’abord prendre soin de moi. Un peu d’égoïsme ne fait de mal à personne.
Et il y a des milliers de solutions. Dans les idéogrammes chinois, celui du mot crise (ou problème) et le même que celui du mot occasion. Et il est bien important de choisir les mots que nous utilisons car ceux ci déclenchent des réactions biochimiques et physiologiques dans notre corps.
Il n’y a pas d’échecs… seulement des apprentissages.
imagesHH

Comme le dit Olivier Lockert à la fin de son livre « Hypnose Humaniste », quoi que vous fassiez, quelque soit le chemin que vous empruntiez, que vous gagniez ou que vous perdiez importe peu car quand vous jouez, expérimentez, quand vous êtes dans l’action, ce qui gagne c’est vous, la CONSCIENCE et ça s’appelle l’Évolution.

 

Chapitre 5
S’il y a plusieurs solutions, choisissez toujours la plus simple.

Règle numéro 1
Si ça marche, ne changez rien!

Règle numéro 2
Dès que vous savez ce qui fonctionne, ce qui va bien, faites d’avantage de ce qui marche!
Ce qui nous amène à la question-exception pour trouver ressources et solutions après avoir relevé les mots clés de la question miracle.
Si par exemple suite à la question miracle je trouve que je vais être plus détendu avec mes enfants, je me pose la question :
« Est-ce qu’il y a déjà des moments où je suis plus détendu avec eux? »
Cela consiste à amplifier les moments où ça va mieux. Toujours revenir sur le chemin des solutions.
Je peux aussi me poser cette question qui est en fait une présupposition :
« Comment se fait-il que j’ai été capable de faire ça? »
Je peux ensuite me donner « des tâches »
1- À partir de maintenant observer ce qui ce passe et que je veux préserver.
2- Observer ce qui se passe quand je me sens mieux.
La Question Échelle.
« Si je suis à 2 au début, qu’est-ce que ça va prendre pour aller de 2 à 3? »
Permettre des changements minime pour ne pas se décourager.
« Il y a 3 ans, j’étais à 7. Qu’est-ce qui était différent? Comment j’explique que ça allait mieux? »
Les solutions sont parfois dans le passé. On les a juste oublié.

Règle numéro 3
Si cela ne fonctionne pas : ne le faites plus ou faites quelque chose de différent.

Chapitre 6
Les 3 styles de coopération
Le visiteur(quelqu’un qui pense qu’il n’a pas de problème)
Le plaignant (quelqu’un qui reconnaît qu’il a un problème mais n’est pas prêt pour agir)
L’acheteur (J’ai un problème et je suis prêt pour le régler)

Chapitre 7
Vous créez votre propre réalité
Où il est question dans ce chapitre de prophétie qui s’autoréalise et d’histoires de placebo.
Je communique au travers de mes croyances, de mon attitude et de mes attentes. Fletcher Peacock propose de se poser encore 2 autres questions.
1- Quelles sont mes pensées, mes paroles, mes présuppositions et mes croyances?
2- Est-ce quelles sont utiles pour atteindre mon objectif?

Chapitre 8
téléchargementMHOù l’on parle de Milton Érickson et des présupposés tels que :
1- Je possède déjà les ressources dont j’ai besoin.
2- Le changement est non seulement possible, il est même inévitable.
3- C’est pas grave si on comprend pas toute. (Comme le dit André Sauvé)
4- Un seul petit changement est nécessaire.
Milton Érickson, appelé le sage de Pheonix, est celui qui a réintroduit et réinventé l’hypnose dans les années 1923 jusqu’en 1980. En 1974, sa rencontre avec Richard Bandler, John Grinder ainsi que Robert Dilts, va fortement influencer les fondateurs de la PNL.

Chapitre 9 et 10
La coopération ou résistance
Elle se fait quand je me synchronise avec l’autre. Si je suis en train d’essayer de convaincre, je suis perdant. En étant dans un état de résistance j’entraîne un état de persistance. Fletcher Peacock compare la communication comme du judo psychologique en allant dans le même sens que l’autre au lieu de pousser dans le sens contraire. Ou avec une autre image « quand vous pointer une personne du doigt, observez que trois autres se retournent contre vous »

Chapitre 11
Ne changez pas trop vite
En énonçant cette phrase, on installe à la place une nouvelle croyance car l’inconscient (celui qui dirige) ne comprend pas les pensées négatives. Elle induit qu’un changement est en train de se faire. Ainsi l’auteur suggère «de ne pas adopter la communication orientée vers les solutions trop vite et de ne pas avoir trop de plaisir en l’adoptant »

Chapitre 12
La métaphore du dauphin
C’est une avant dernière histoire que je n’ai pas vraiment aimé (sans induction) car, bien que j’adore les dauphins, j’aime aussi beaucoup les requins.

Conclusion
Dans l’ombre des anciennes portes de Fes Jdid, est assis un vieil homme qui somnole. Un groupe d’étudiants de l’université Al Quaraouiyine, l’une des plus ancienne au monde, passe devant lui pour se rendre à leur cours. Un voyageur, fraîchement débarqué de Ceuta, arrive à la hauteur du vieil homme.
« Bonjour vieil homme, comment sont les gens ici? Sont-ils gentils? Est-ce que la vie est agréable dans cette ville? »
Le vieil homme lui répond :
« Comment étaient les gens dans le nord, d’où vous venez? »
Le voyageur lui dit agressivement :
« Oh! Vraiment désagréables, tous des individualistes et des égoïstes. »
Le vieil homme l’écoute et réplique :
« Je regrette de vous informer que c’est exactement comme ça ici. Il serait préférable de continuer votre voyage et de chercher ailleurs votre nouveau chez-vous. »

Quelques jours plus tard, à la même heure, au moment où les étudiants vont à l’université, un autre voyageur originaire d’un pays de montagne de l’autre côté de la mer, arrive devant les portes de Fes Jdid, s’avance vers le vieil homme et lui demande :
« Bonjour vieil homme, comment sont les gens ici? Sont-ils gentils? Est-ce que la vie est agréable dans cette ville? »
Le vieil homme lui répond :
« Comment étaient les gens dans le pays, d’où vous venez? »
Le voyageur lui dit :
« Oh! Ils étaient solidaires les uns aux autres, tous fins et chaleureux. »
Le vieil homme le regarde et lui dit :
« C’est exactement comme ça ici. Bienvenue sur ta nouvelle terre. »

Un des étudiants qui a entendu les réponses, revient vers le vieux sage et demande :
« Comment t’est-il possible, ô vieil homme, de donner à la même question deux réponses aussi différentes. »
« Mon fils, déclare le vieil homme, chacun porte en son cœur son propre univers et le retrouvera en tous lieux. Ouvre ton cœur et ton regard sur les autres et le monde sera changé. »

La communication ou approche orientée solution est vraiment puissante. C’est le cours qui m’a le plus impressionné, touché et transformé lors de ma formation de post-maître en PNL à la CQPNL de Montréal.

Bibliographie pour l’approche orientée solutions
(en plus de celui de Fletcher Peacock)

Steve De Shazer 1991. Différences. Éditions Satas
W.H O’Hanlon 1992. L’hypnose orientée vers la solution. Éditions Satas
P De Jong 1998. De l’entretien à la solution. Éditions Satas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *