Les poissons ne ferment pas les yeux. Erri De Luca

20140921_154821Voyage à l’école de la mer, ou de la vie,
En mer il n’y a pas de professeur. Il y a la mer et il y a toi. Et la mer n’enseigne pas, la mer fait, à sa façon. L’auteur à 10 ans quand commence cette histoire. Pour moi les années défilent trop vite pour que j’en tienne le compte. Le corps se fatigue et se défend, l’esprit, léger, reste emprisonné dans celui d’un enfant. La révolte et l’incompréhension brûle toujours mon sang.
Il y a des phrases d’amour, portées par le sel de la mer ou prononcées entre le ventre des bateaux de pécheurs et celle d’un assassin de l’océan Indien :
«  Le remords ne tourmente pas ceux qui s’en sont bien sortis »…

J’aime cette idée, pourtant je ne suis pas sûr d’aller me coucher en toute sérénité si je t’ai blessé. D’où me vient ce sentiment de châtiment, cet œil qui observe et comptabilise. Finalement t’as le droit de faire tout ce que tu veux sauf de te faire prendre. Et la justice divine n’a rien à voir là-dedans.

Cet été là, sur la plage, l’enfant comprend que les trois gamins en ont après lui. En se laissant battre par eux, il va allé plus loin que l’adulte grimpant parfois sans corde, au dessus du vide. Se laisser battre pour fracasser la carapace de l’enfance et s’ouvrir au monde. Quel monde? Plus tard, c’est la fillette qui va rendre justice sans chercher approbation ou gratitude. L’enfant ne comprend pas : il n’y avait qu’un seul corps blessé au début, et maintenant on en avait trois. Alors Erri De Luca écrit : « Une justice nouvelle, attentive au cas particulier et qui invente sur mesure la sentence, part de la miséricorde. »

Si mes yeux fatigués ne peuvent voir de la miséricorde dans les affaires du monde, je peux voir la poésie dans l’écriture de Erri De Luca. Des mots qui se rencontrent pour la première fois, disait AlejoCarpentier, à propos de poésie. Pour moi, c’est le plaisir de lire des images qui font, un peu, partie de mon histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *