La semaine de 4 heures Tim Ferriss

Semaine de 4 heuresCe que je pense du livre
Un livre important car il me pousse à agir, à être en action. Il est motivant car il ouvre d’autres portes, d’autres façons de faire et de vivre. En voyageant, j’ai touché du doigt cette sensation de liberté qu’on ressent quand on va où on veut, quand on veut. L’histoire du pêcheur Mexicain est une belle métaphore pour me rappeler que mes valeurs et le sens de ma vie n’a rien à voir avec l’argent.
L’argent n’est qu’une énergie, un outil qui va me permettre, quand je serais pleinement à l’écoute de moi-même puis rapidement dans l’action, de vivre la vie de mes rêves.
Ce que je vis déjà, chaque jour, un peu plus.
Alors, comme le propose Olivier Roland, je vais, après la lecture de chaque livre dont je parlerai, trouver une (ou plusieurs) action à installer dans ma vie. L’anglais est une langue importante et utile. Je ne parle pas de beauté mais d’ouverture et d’information. Donc ACTION : Faire 15 minutes de grammaire anglaise tous les jours (sauf le Dimanche).
Être à l’écoute et agir… le reste viendra tout seul.

☺ J’ai voyagé pendant presque 15 ans, sans beaucoup d’argent, avec seulement du temps, beaucoup de temps.
Cela faisait, plusieurs années que je ne voyageais plus. J’habitais au Canada et j’avais croisé le livre de Tim Ferriss « The 4-hour Workweek. Live Anywhere and Join the New Rich » quand nous étions propriétaire d’un gîte en Estrie au Québec. Comme je l’avais lu en anglais et que je ne suis pas encore très confortable avec la langue de Richard Branson, j’avais dû en perdre une partie.
Aujourd’hui, je suis dans un café de Gatineau, juste en face de la capitale du Canada, Ottawa. Je viens d’écouter une courte vidéo de Tim Ferriss, enregistrée par Olivier Roland (pour qui j’ai beaucoup d’admiration, vous allez vous en rendre compte) et j’ai à nouveau le livre de Tim devant moi. « La semaine de 4 heures. Travaillez moins, gagnez plus et vivez mieux ! »
J’ai le livre, trouvé à la bibliothèque de Chelsea, mon village, je l’ouvre, le parcours un instant, et je suis tellement excité que je sors du café pour courir l’acheter à la première librairie car je le veux pour moi et prendre tout le temps dont j’ai besoin pour le lire, le feuilleter, le recommencer ou l’ouvrir au hasard.
Ce soir j’ai imposé à mes enfants de faire une chronique ou une critique sur un film qu’ils ont aimé. Délai une semaine, un minimum de 500 mots. Et je me suis dit que pour être cohérent, je devais faire la même chose. Bien sûr, contrairement à mes enfants, je le fais parce que j’aime ça et que je suis content de partager avec vous. Voici donc, après cette introduction, la présentation du livre « La Semaine de 4 heures. »
Beaucoup de gens ont lu ou écrit sur ce bestseller, alors je vais vous en parlez d’une façon plus personnelle.
☺ Vous allez voir ce qu’il est possible de faire à 58 ans, sans diplômes, sans aucune expérience dans le business. Des peurs et des doutes mais aussi une immense envie de créer la vie de mes rêves. On va s’en reparler au cours des prochaines semaines.
D’ailleurs je vous recommande d’aller vous promener sur le site d’Oliver Roland. Du super boulot !!
Le livre de Tim Ferriss parle d’art de vivre. L’objectif : du bon temps et de l’argent. Le boulot idéal c’est celui qui prend le moins de temps. Tim propose de libérer du temps et d’automatiser les revenus au travers de 4 étapes.
1. Découvrir les nouvelles règles du jeu
2. Faire le ménage. (Élimination des tâches inutiles = temps)
3. Installer le pilote automatique. (Augmenter le revenu)
4. Briser les chaînes. (Contrôler à distance = mobilité)
Être libre financièrement ce n’est pas la même chose que d’avoir la capacité de vivre comme un millionnaire. Le pouvoir c’est la capacité de choisir. Les gens n’ont pas envie d’être millionnaires – ils veulent vivre ce qu’ils pensent que seuls les millions peuvent acheter. Le rêve, ce n’est pas d’avoir un million de dollars en banque. Le rêve, c’est la liberté totale de mode de vie que ce million est censé rendre possible. Dès lors la question est ; « Comment vivre une vie de liberté totale sans avoir un million à la banque ? » (Page 12)
Il me faudra donc :
• Organiser mon emploi du temps
• Tirer un trait sur les projets non rentables
• Prendre des risques
• Changer les hypothèses de base

Première étape : Les nouvelles règles du jeu
Voici 10 règles que j’aime bien et qui ont du sens pour moi et que je veux intégrer dans ma vie.
1. La retraite n’est pas un but.
2. Garder l’énergie. (Alterner activité et repos) (Travailler quand je suis efficace)
3. Être productif plutôt qu’occupé.
4. Je le fais aujourd’hui et je corrige le tir chemin faisant.
5. Je me lance et je me justifie après.
6. Je mise sur mes points forts.
7. J’utilise positivement mon temps libre.
8. L’argent seul n’est pas la solution.
9. Le revenu relatif est plus important que le revenu absolu.
10. L’eu stress est du stress positif et je m’en sers.
La notion de revenu relatif ou absolu est intéressante. Voici le concept.
Henri gagne 100 000 $ par an.
Raymond gagne 50 000 $ par an.
En revenu absolu, Henri est plus riche que Raymond.
Maintenant, Henri qui gagne 100 000 $ par an, soit 2000 $ pour chacune des 50 semaines de l’année, travaille 80 heures par semaine. Il touche donc 25 $ de l’heure.
Raymond qui gagne 50 000 $ par an, soit 1000 $ pour chacune des 50 semaines de l’année, travaille 10 heures par semaine. Il touche donc 100 $ de l’heure.
En revenu relatif, Raymond est plus riche qu’Henri.
Si la peur de faire le saut me tenaille, Tim propose un antidote. (Page 53)
1. Je définie la pire chose qui puisse m’arriver si j’entre en action.
2. Quelles sont les mesures à prendre pour remettre les choses en bonne voie ?
3. Quels sont les résultats et avantages positifs de ces mesures ?
4. Qu’est-ce que je repousse par peur ? (Ce que je crains le plus de faire est généralement ce que j’ai le plus besoin de faire). Je prends la décision de faire chaque jour une chose que je redoute.
5. Je mesure le coût de l’inaction. (L’inaction est le plus grand des risques)
6. Je suis en action.

À la fin de cette première partie Tim propose d’être irréaliste et précis.
L’irréaliste est plus facile à accomplir que le réaliste.
Si je projet est grand, si le rêve est vibrant, j’aurai plus de facilité pour le réaliser.
☺ C’est ce que nous avons vécu en 2004 quand nous sommes venus nous installer au Québec. La première fois que nous avons vu le gîte sur Internet nous avons rapidement éteint l’ordinateur en pensant que ce n’était pas pour nous. Puis, on s’est dit que finalement, nous aussi, on avait le droit de voir grand. Notre sélection pour l’immigration était refusée mais notre enthousiasme était allumé. Et notre rêve s’est réalisé avec une facilité indécente.
Se poser LÀ bonne question.
Qu’est-ce que je veux ? La question est imprécise et trop vague.
Alors je me demande, qu’est-ce qui m’enthousiasme ?
Pour planifier mes rêves :
• Avoir des étapes précises
• Pour être efficaces, avoir des objectifs irréalistes.
• Se focaliser sur des activités comblant le vide créé par la suppression du travail.

Tim Ferriss nous donne un tableau sous forme de chronorêve. Inscrire ses rêves et les étapes pour y accéder. Puis accomplir des actions tout de suite. (Actions simples pour être réalisées en 5 minutes) Si vous avez des recherches à faire, il recommande de trouver une personne qui l’a déjà fait et de lui demander conseil. Demain se transforme-en jamais. Faites-le MAINTENANT. Plus vous repoussez les limites de votre sphère de confort, plus vous avez de chances d’obtenir ce que vous voulez.
♥ Défi intéressant à la fin de cette première partie, pour apprendre à sortir de sa zone de confort :
Regardez les gens dans les yeux.
Regarder une personne dans les yeux sans parler pendant 3 minutes. (Pendant 3 jours)

Deuxième étape : Faire le ménage
Être occupé n’est bien souvent qu’une façon d’éviter ce petit nombre de choses cruciales mais désagréables auxquelles nous devrions nous atteler. (Page 75)
Deux truismes apportés par Tim :
• Bien faire une chose sans importance ne la rend pas importante.
• Ce n’est pas parce qu’un tâche exige beaucoup de temps qu’elle est importante.
Et de rajouter :
Ce que vous faites est infiniment plus important que comment vous le faites. La performance est inutile si on ne l’applique pas aux bonnes choses.
Voici 2 lois à retenir (Et à pratiquer)
Loi de Pareto
Règle des 80/20 pour un maximum de revenus pour un minimum d’efforts.
Si on parle en thème d’argent, mais ça s’applique partout, 80% des revenus proviennent de 20% de clients. Donc il est important que je me pose 2 questions.
1. Quelles sont les 20% de sources qui sont causes de 80% de mes problèmes et de mon insatisfaction ?
2. Quelles sont les 20% de sources qui produisent 80% de mes résultats souhaités et de mon bonheur ?
L’objectif étant un maximum de revenus pour un minimum d’efforts.
Je peux donc :
• Répertorier les 20% de clients qui apportent 80% des revenus.
• Me ‘’débarrasser’’ des autres.
• Revoir ma publicité.
• Être sélectif.
• Mettre des priorités
Loi de Parkinson
Réduire le temps de travail pour limiter les tâches à l’important.
Et ça commence par une diète d’informations que vous pourriez faire pendant une semaine.
Pas de journaux. Pas de télévision. Pas de sites web d’infos. Pas de livre sauf une heure de fiction pour se détendre. Pas de surf sur internet (Sauf INDISPENSABLE).
☺ À la naissance de ma fille, j’écoutais très souvent les informations à la radio. Guerre, famine, scandale, pollution, terroriste, dictature… J’étais toucher par cette violence, cette injustice, la colère montait en moi comme la lave d’un volcan qui a besoin de sortir. Alors il y a eu deux choix :
1. Acheter un bazooka et tirer dans le tas.
2. Éteindre la radio
J’ai choisi le moins dispendieux (comme on dit au Québec). Et je me sens tellement mieux.
Tim Ferriss ne regarde jamais les journaux télévisés et en 5 ans n’a acheté qu’un seul quotidien. Il vérifie ses courriels professionnels environ une heure tous les lundis et ne consulte jamais son répondeur quand il est à l’étranger.
Vous pouvez aussi apprendre l’art de l’inachèvement. Vous n’êtes pas obligé de regarder un film jusqu’au bout s’il est plate. Ni forcé de finir un livre si son contenu ne vous intéresse plus.
Et qu’est-ce que vous allez faire avec tout ce temps de gagné ? Toute cette nouvelle liberté ?
☺ J’ai choisi de marcher tous les matins, ou de faire un tour de vélo le long du Parc de la Gatineau.
De regarder les écureuils déterrer les graines de haricots dans le potager.
De passer un peu plus de temps à cuisiner.
De regarder un match du Mondial 2014

♥Nouveau défi proposé par Tim
Obtenir le téléphone d’un(e) inconnu(e). Pendant 2 jours demander à au moins 2 personnes par jour son numéro de téléphone.
Deux autres points intéressant de Tim sur le thème de faire le ménage :
Halte aux interruptions
Avec ce conseil de couper l’alerte sonore sur la messagerie et de ne vérifier votre boite aux lettres électronique que deux fois par jours. Il est bon aussi de créer une réponse automatique pour vos courriels. (Vous trouverez des exemples de messages pour courriel et pour téléphone à la page 108/109)
Ne commencez pas votre journée en vérifiant vos messages mais terminer une tâche importante avant 11 heures.
L’art de dire NON
N’encourager pas les gens à parler de tout et de rien. Demandez-leur rapidement d’en venir au fait. Remplacer le « Comment ça va ? », par « Qu’est-ce que je peux faire pour t’aider ? »
♥Et de pratiquer l’ART DE DIRE NON en suivant ce troisième défi qui se nomme « Retomber en enfance. »
C’est très simple : pendant 2 jours dite non à tout… ☺

Troisième partie : Installer le pilote automatique
Pour la troisième partie il s’agit d’installer le pilote automatique. Et pour cela il faut EXTERNALISER = Déléguer ce qui ne peut être supprimé et apprendre à regarder ailleurs.
☺ Ce matin au lieu de me faire ch… toute la journée à réparer ma tondeuse qui ne voulait pas démarrer, d’avoir les mains dans le cambouis et l’odeur d’essence, d’aller au magasin de bricolage pour acheter la clé à pipe qui me manque puis y retourner car j’ai perdu une vis dans l’herbe… Bref, j’ai déposé la machine chez un papi à la retraite qui débouche le carburateur et règle le moteur en une heure et 25 $.
1. Trouver un(e) assistant(e) personnelle à distance. Pour apprendre à donner des ordres, être celui qui commande. Un exercice qui va vous permettre de voir si vous êtes capable de diriger et corriger d’autres personnes. Il s’agit de mettre en place un système pour vous remplacer. L’objectif étant de libérer du temps pour faire des choses plus intéressantes et plus ambitieuses.
2. Avant de vous lancer pensez qu’une tâche ne doit être accomplie que si elle est importante et précisément définie. Éliminez avant de déléguer. Pensez aussi à vous amuser, insiste Tim Ferriss.
3. Est que ça peut se faire ici ou ailleurs ? Pourquoi pas prospecter des services en Inde ou ailleurs. L’important de retenir est le coût à la tâche accomplie et non le coût horaire. Vous pouvez tester plusieurs assistants au sein d’une société avant de savoir avec qui vous allez travailler.
4. Tim donne ensuite des conseils de son expérience en thème d’externalisation.
Travailler avec quelqu’un qui parle la même langue. Donner des instructions simples et précises. Vérifier l’avancé du travail rapidement. Donner des tâches devant être accomplies en moins de 72 heures. Demander une tâche à la fois. Synchroniser les agendas.
♥ Défi du sandwich (Bien connu en PNL) À faire 2 fois par jour/ 2 jours puis 1 fois semaine.
Une belle façon de dire ou demander des choses.
1. Félicitez la personne
2. Parlez de ce qui vous dérange, ou d’une critique
3. Terminez en félicitant à nouveau la personne.
☺ Joséphine, je trouve que tu as écrit une belle chronique sur le film de la Voleuse de Livre. Pour le prochain texte, j’aimerai que tu écrives au minimum 600 mots comme on en avait parlé, je sais que tu en es capable et j’ai hâte de lire la chronique de la semaine prochaine.
Dans le chapitre suivant Tim nous explique comment trouver le ‘’Produit’’ qu’il appelle la muse. De façon automatisée, qui génère de la trésorerie sans consommer de temps. Sans avoir trop de distributeurs et en offrant l’exclusivité de ce produit. Par ce conseil, donné aussi par les pros du business internet en France (Olivier Roland, B3G, Sébastien, David…), Tim nous dit qu’il est essentiel de décider comment vendre et distribuer le produit avant de choisir le produit lui-même. Ensuite vous trouverez le produit qui va répondre à un besoin de vos clients. Tester le produit avant de le produire. C’est l’étape de choisir une niche. Trouvez un marché, définissez vos clients et ensuite seulement trouvez ou créez un produit pour eux.
Créer une image haut de gamme de votre produit, possibilité de le fabriquer rapidement et faire une page FAQ pour expliquer tout du produit au client.
Être à la fois perçu comme un expert et être un expert
Voici les 4 conseils de Tim lié au domaine dans lequel vous êtes.
1. Devenez membre de deux ou trois associations professionnelles.
2. Lire les trois livres les plus vendus consacrés à votre sujet.
3. Donnez un séminaire gratuit dans une université puis des entreprises de votre domaine.
4. Proposez d’écrire un ou deux articles dans des magazines spécialisés.
♥ Dans le défi suivant vous aurez à trouver Yoda !!
Téléphonez à 1 mentor très connu par jour pendant trois jours. Visez haut.
Tester la muse
La seule façon de vendre : Tester le produit et demander aux gens de l’acheter.
L’étude de cas de Tom et de Joanna (Pages 187 à 195) est intéressante car vous allez avoir tous les renseignements, les liens et les façons de faire pour tester vos produis.
Vous allez étudier la concurrence et créer une offre encore plus attirante sur un site internet, puis tester cette offre grâce à Google AdWords, Coût par Clic, et fabriquer ou renoncer suivant les résultats de votre campagne.
♥ Le défi suivant consiste à MARCHANDER. Vous allez au marché par exemple ou chez un marchand indépendant. Avec un budget de 100$ vous cherchez un article d’au moins 150$. L’idée est que le vendeur vous laisse l’article pour 100$ ou moins. Vous pouvez aussi marchander des produits publicitaires.

Matt Schmidt nous donne sa façon de lancer un produit.

• Choisir un hébergeur
• Créer un blog avec WordPress
• Appliquer le contenu et un bouton « Acheter maintenant » qui envoie sur un formulaire.
• L’utilisateur clic sur le bouton « Continuer avec Paypal »
• Cela me donne le courriel de la personne qui reçoit un message d’erreur lui indiquant que le lien de Paypal n’est pas actif.
• Ça me permet d’avoir le nombre de vente que j’aurais pu avoir.
• J’utilise GoogleAds pour créer du trafic.
• Si les chiffres sont bons, je crée le produit, ou le fait faire par d’autres.
• Je reconfigure le site avec un Paypal actif.
• Et j’envoie un courriel à ceux qui avaient essayés d’acheter le produit.

Le management par l’absence
Quand et comment vous extraire de l’équation.
Contacter des sociétés spécialisées dans une fonction, vérifier que tous vos sous-traitants communiquent entre eux.
Phase 1 : moins de 50 produits vendus
Faîtes tout vous-même : Répondre au téléphone, monter votre FAQ. Précisez votre publicité et votre site internet, classez les réponses courriel que vous faites à vos clients, emballez, expédiez vos produits. Étudiez la meilleure option pour les paiements.
Phase 2 : Plus de 10 produits par semaine
Enrichir votre FAQ. Chercher des sociétés locales de petites structures qui ont besoin de faire rentrer des clients. Limiter encore plus le téléphone et les courriels en partageant votre dossier client.
Phase 3 : Plus de 20 produits par semaine
Vous avez de la trésorerie. Vous pouvez payer des prestataires de services plus importants qui prennent tous en charge. Demander des adresses de centre de paiement sécurisé à distance. Faites-le avec des gens qui travaillent ensemble. Trouver un numéro de téléphone gratuit. Tester ces numéros 0 800. (Temps d’attente à différent moment de la journée …)
Moins d’option = plus de revenus
Votre service consiste à livrer un excellent produit à un prix correct et à résoudre les problèmes de colis égarés, de remboursement… le plus vite possible. C’est tout.
Voici quelques points.
• Une ou deux options maxi
• Une option de livraison (rapide et plus cher)
• Pas de livraison express
• Commande en ligne (exemple d’Amazon)
• Pas de livraison à l’internationale s’il faut des formulaires de douane
• Savoir utiliser la GARANTIE
• FILTER VOS CLIENTS
♥ Le défi que nous propose maintenant Tim est le suivant : Se reposer dans des lieux publics.
Une fois par jour pendant 2 jours, allonger vous par terre dans un lieu public. Cela peut être sur un trottoir, dans un café, un musée… pourvu qu’il y ait du monde. Rester allongé sans parler pendant au moins 10 secondes puis relever vous comme si de rien n’était.

Quatrième partie : Briser les chaînes
☺ On vient de parler d’étude de marché, de produit, de test et d’outils Internet. Toute une partie qui est nouvelle et encore un peu obscure pour moi. Cette quatrième partie se rapproche de ce que j’ai vécu autrefois. L’art de vivre nomade, sauf qu’à l’époque, l’argent ne faisait pas partie des ingrédients pour savourer cette liberté.
Ce début de liberté, si vous êtes salarié, va passer par le Télétravail. Le travail à distance en montrant les avantages, et ce que va gagner l’entreprise et vous accordant cette nouvelle façon de travailler.
1. Vous pouvez demander de faire des formations. La perte engendrée par votre démission serait encore plus grande pour l’entreprise qui a financé ces formations.
2. Montrer que vous êtes encore plus performant pendant, par exemple, un deux jours ou vous étiez malade chez vous. (mardi et mercredi). Doubler votre charge de travail pendant ces deux jours.
3. Préparer un bilan chiffré de votre travail à domicile et avancer les avantages. Négociez.
4. Avant de passer à 4 jours de Télétravail vous pouvez réduire légèrement votre productivité au bureau pour accentuer le contraste.
5. Continuez le processus le plus loin possible.
Les causes perdues
Il y a parfois des situations sans avenir. Être un gagnant c’est aussi être capable de laisser de côté les choses qui ne marchent pas. Si vous avez horreur d’avoir tort vous êtes mal barré. OK ! Vous vous êtes trompé hier et rien ne vous empêche de prendre de bonnes décisions aujourd’hui. Comment serez-vous dans 1 an, 5 ans, 10 ans, si vous ne faîtes pas ce qui est bon pour vous maintenant ?
Voici quelques points sur le thème : Arracher le pansement, c’est plus facile et moins douloureux qu’on ne le pense.
• Quand on part, on peut toujours revenir
• Si vous avez organisé vos dépenses vous pourrez toujours payer vos factures
• Renseigner vous auprès des services d’assurances et des organismes qui s’occupent des retraites
• Votre CV va être boosté. De nouvelles compétences et expériences vont se rajouter
Commencer dès maintenant à évaluer votre vie, à diffuser votre CV, prenez une journée par semaine pour ressentir et voir autrement.
Des retraites miniatures ou comment sortir des sentiers battus et adopter l’art de vivre nomade
Ici, Tim va vous raconter plusieurs histoires comme celle de cet homme d’affaire qui rencontre un pêcheur Mexicain. Celui-ci rapporte suffisamment de poisson et en peu de temps pour faire vivre sa famille, faire la sieste avec sa femme, retrouver ses amis le soir et jouer de la guitare. Bref, il est parfaitement heureux avec sa vie. L‘homme d’affaire lui propose de pêcher plus longtemps pour gagner plus d’argent, puis d’acheter d’autres bateaux, de construire des usines et d’avoir des bureaux à New-York.
« Ça pourrait vous permettre dans 10 ou 20 ans de gagner des millions et ensuite de savourer une bonne retraite » lui dit l’homme d’affaire.
« C’est quoi une bonne retraite » lui demande le pêcheur
« Je ne sais pas, vous pourriez vous occuper de votre famille, faire la sieste avec votre femme, retrouver vos amis le soir et jouer de la guitare »
Une partie de ce que vous rêvez d’avoir et peut être déjà dans votre vie.
☺ J’ai voyagé en me donnant du temps. La durée de votre voyage va vous permettre de changer de rythme, de casser la routine, de transformer les habitudes. De voir différemment. Au bout de quelques mois, d’anciens réflexes disparaissent, une autre façon de faire apparait. Votre ancienne vie se dilue au fil des jours et des rencontres. De nouvelles opportunités viennent à vous et vous avez cette nouvelle richesse qui est le temps, pour les étudier. Vous pouvez aussi apprendre à suivre votre intuition, vous laissez surprendre. J’aimais me perdre dans le vieux quartier de Shanghai, dans les petites ruelles où ne passait aucune voiture. À chaque intersection, à chaque croisement, je m’arrêtais et j’écoutais. Vais-je à droite, à gauche ou tout droit et sans bien réfléchir je prenais une nouvelle direction. Quand vous avez le temps, vous êtes ouvert aux possibilités qui vont s’offrir à vous. Les rencontres, les informations des autres voyageurs vont construire votre voyage. Un monde parallèle s’ouvre devant vous.
J’ai pris le temps de regarder couler le Mékong dans un petit village de Thaïlande, le temps pour un cours de 10 jours de méditation Vipassana dans le centre de la France. Nous avons voyagé de ferme en ferme avec nos 2 enfants âgés de 6 et 4 ans en Australie, Écouter les orchestre de gamelan à Bali. Travailler dans des centres de Mère Térésa en Inde ou en Afrique Australe. Prenez le temps, apprenez à ralentir, à savourer l’énergie de la Terre et la générosité des hommes.
L’argent n’est pas un problème. Nous n’avions pas de loyer à payer dans les fermes WOOF du Queensland ou des Territoires du Nord. Ma traversée en catamaran du Mexique à la Polynésie en tant qu’équipier m’a rapporté assez d’argent pour repartir pendant 6 mois en Inde.
Nos enfants se sont très bien adaptés à l’Australie, Bali, Lombok ou au sud Tunisien. Et tout le temps que vous allez passer avec eux et un cadeau bien plus grand que ce que vous pouvez imaginer. Apprenez à voyager léger. Quand je suis arrivé dans le Péloponnèse (Grèce) avec l’intention d’aller au mariage d’amis à Brisbane (Australie) (en voyageant le plus possible par la route), j’avais 2 gros sacs. Impossible de voyager tranquille avec cette contrainte. Avant d’arriver au Pakistan, je n’avais plus qu’un petit sac d’à peine 4 kilos. Trouver une brosse à dent dans le bazar de Damas, ou faire les fripes sur les marchés de Lusaka peut être amusant.
Pour choisir une destination, un endroit pour se poser, le mieux c’est de vous promener jusqu’à trouver la ville ou le village qui vous attire, de parler avec les gens et de leur demander s’ils connaissent un appartement ou une maison à louer au mois. Nous avons trouvé une magnifique maison sur l’île de Kerkennah, (Tunisie) au bord de l’eau pour un loyer mensuel équivalant aux trois premières nuits de l’hôtel où nous avions débarqué. C’est la femme de chambre qui nous avait donné cette bonne adresse.
Si vous n’êtes pas du genre à filer à l’aéroport, de fixé des yeux les panneaux sur lesquelles défilent les prochains départs et de choisir une destination exotique avant d’acheter votre billet, préparez-vous un peu.
Trois mois avant le départ : éliminez
Quels sont les 20% de mes affaires que j’utilise 80% du temps ? Virer le reste.
Organisez la vente ou la location de votre maison. Celle de votre voiture et mettez ce qu’il reste dans un garde meuble.
Deux mois avant le départ, régularisé vos comptes téléphone, électricité… faites des procurations…
Un mois avant le départ : renseignez-vous pour d’éventuels vaccins. (Si vous n’aimez pas ça, choisissez votre destination en fonction de la situation sanitaire) Vérifiez les logiciels pour ordinateurs, caméra et appareils photos pour mettre du contenu sur votre blog crée pour l’occasion. Vérifiez le bon fonctionnement de vos opérations bancaires.
Deux semaines avant le départ : Scannez les documents importants. Passeport, carte de crédit, carte d’identité. Donnez en une copie à des connaissances et envoyez-les sur vos courriels. Réservez un hôtel, chambre d’hôte, auberge de jeunesse ou autres pour les 3 premiers jours de votre arrivée. Important si vous passer de l’hiver à l’été et si vous avez 20 heures d’avion dans le corps.
Une semaine avant votre départ : Faîtes un planning pour le temps que vous allez passer sur vos courriels, consulter vos comptes de banque. Sauvegarder sur clé USB vos documents importants. Videz votre appartement et allez habiter les derniers jours chez un ami ou un membre de votre famille.
Deux jours avant le départ : Régler le stockage de votre voiture. Résilier l’assurance auto, sauf celle contre le vol.
Et voilà vous êtes EN VOYAGE, ou en vacances comme vous voulez. Promener vous dans la ville, dans le quartier. A pieds, en vélo à la recherche d’un logement. Acheter un téléphone mobile débloqué dont la carte SIM peut être rechargée avec des cartes prépayées. Louez un logement après y avoir dormi une nuit. Souscrivez une assurance santé locale. Rencontrez les gens, parlez, demandez les bonnes adresses. N’achetez pas de souvenirs. Et faîtes le tri de ce que vous avez, réajusté puis donner ce qui ne vous servira à rien.
Et maintenant, je fais quoi ?
Vous aurez peut-être des problèmes de ne rien faire au bout de quelques semaines ou de quelques mois !!!!
Pour Tim, l’idée est de savourer la vie et qu’il est important de se sentir bien avec soi-même. Son credo est d’aimer, d’être aimé et de toujours apprendre.
Trouvez le vôtre. Pour les activités, les choses à faire ou à apprendre, c’est à vous de choisir et d’agir.
☺ Nous avons fait du trekking dans les Alpes et au Népal, du bénévolat à Calcutta et à Maputo. Travailler (oui ! vous avez le droit de travailler) dans un immense ranch du centre de l’Australie. Dormi dans le dessert du Sahara, grimpé dans un arbre pour éviter un éléphant. Fait l’amour dans un champ de lavande. J’ai nagé avec une baleine, pris un sauna sur le cercle polaire. Vous pouvez apprendre le portugais au Mozambique, ou la salsa à Cali, méditer sur le sens de votre vie dans centre en Inde, ou boire du vin avec des amis dans le sud de la France ou tout simplement ne rien faire pendant un certain temps, juste regarder les nuages s’éloigner ou le soleil se lever… la liste est infinie. À vous de choisir.
13 erreurs chez les nouveaux bienheureux ou plutôt 13 idées à garder.
1. Gardez vos rêves, et travailler pour le plaisir
2. Déléguer et envoyer un courriel seulement si c’est utile
3. Laissez vos prestataires traiter les problèmes
4. Faite confiance à vos prestataires pour des choses qu’ils peuvent régler eux même
5. Laisser venir à vous les clients
6. Utiliser la FAQ ou la réponse automatique
7. Dédiez un seul espace au travail
8. Revoir la loi de Pareto toutes les 2 à 4 semaines
9. Ne cherchez pas la perfection
10. Laissez les petites affaires à leur place
11. Les choses qui peuvent attendre ne sont pas urgentes
12. Quel est le but ultime de votre existence ?
13. Partagez avec d’autres, entourez-vous de gens positifs et souriants
« L’homme affairé est occupé à tout sauf à vivre ; il n’est rien de plus difficile à apprendre »
-Sénèque-

Juin 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *